Le « Frientertainment » ou quand vos amis deviennent votre source de divertissement

Il m’arrive d’inventer des mots en français ou en anglais. Je les garde souvent pour moi et des fois je les partage comme ici en mai 2009 où je me sentais en état de webriété, un état qui semble être partagé par plusieurs de mes confrères.

J’ai eu un flash ce matin dans la douche (n’est-ce pas là que prennent forme les meilleures idées?)

On constate ces tendances…

  • Diminution du nombre d’heures de télévision;
  • Lectorat des journaux à la baisse;
  • Proportion de plus en plus grande des gens qui s’informent (nouvelles) en ligne  plutôt qu’en regardant les bulletins de nouvelles ou en lisant les journaux papier;
  • 9 jeunes de moins de 21 ans passent au moins une heure par jour en ligne;
  • L’américain moyen a passé 12% plus de temps à regarder des vidéos en ligne en 2010 qu’il ne l’a fait en 2009;
  • 1/3 des américains possède un téléphone intelligent;

On le sait maintenant, les médias sociaux et internet en général prennent plus de place dans nos vies. La source principale de divertissement des baby boomers et de leurs enfants a longtemps été la télévision. Les choses sont en train de changer. Les grands groupes de médias n’ont maintenant plus le monopole de l’industrie du divertissement. Les générations Y et C ne conçoivent pas la TV comme les plus vieux le font. En effet, les besoins en divertissement  semblent de plus en plus fragmentés (avez-vous lu le bouquin « The Long Tail » de Chris Anderson? C’est un must!) et sont sujet à  être comblés directement par notre cercle d’amis. J’entends « amis sur les réseaux sociaux » comme Twitter, Facebook, YouTube, etc.,  donc pas nécessairement des gens que l’on connaît… 😉

Nous somme maintenant à l’ère du « Friendtertainment » ( né de la juxtaposition de Friend et Entertainement).

  • Les émissions de cuisines de Ricardo et de Clodine concurrencent maintenant avec les recettes  des copains  Francis et Normand. Ces derniers  prennent soin de les partager et de les prendre en photo.
  • National Geographic a maintenant de la sérieuse compétition car Stéphanie, via son iPhone prend désormais en photo colibris et cardinaux qui allègent ses mangeoires. Elle nous fait même le plaisir de transformer ses photos digitales en œuvres d’art analogues avec l’application Hipstamatic;
  • Plus besoin de regarder les nouvelles TVA ou Drôle de vidéos pour que le meilleur vidéo comique viennent à nous. Simplement naviguer sur le mur des nos amis Facebook ou Twitter pour s’abreuver des dernières vidéos comiques qui font sourire les internautes de la planète.
  • Les Manon Leblanc et autres émissions à la « Décore ta vie » pourront bientôt se recycler car maintenant, Guylaine et Sylvie partagent directement leurs trucs déco maison et les photos avant/après de leurs plus récente re-décoration.
  • Et il y a aussi l’ami Sylvain qui nous présente les photos de son chantier d’aménagement paysager avant/après et il partagera avec quiconque ses trucs et astuces.

Vous comprenez où je m’en vais avec tout cela. Plus on a d’amis sur les réseaux sociaux, plus on a de sources de divertissement (et d’information).

Voyeurisme? Je ne crois pas.

Inquiétant ? Pas vraiment. À moins qu’on ne soit à la tête des grands groupes de médias et encore là, il faudra toujours de la matière à partager. Il faut que la bête se nourrisse à quelque part…

N’en demeure pas mois que dimanche soir dernier, je me suis surpris à relaxer tranquillement dans mon salon, avec mon iPad sur les genoux, la TV à off, à me promener sur les murs de mes amis Facebook et les Timeline de mes copains Twitter. J’étais en train de consommer une nouvelle sorte de divertissement, du Frientertainment!

PS: Tous les noms sont fictifs.

Publicités

La Foire aux Meubles est lancée!

Vous le savez peut être mais je ne suis pas un blogueur professionnel à temps plein. 😉 J’ai une « Day Job » comme on dit. Je suis en charge du marketing chez Meubles Rive Sud, une PME fondée en 1940 qui est établie à Ste-Croix dans la région de Québec. J’ai la chance de travailler dans une entreprise innovatrice, qui malgré son âge et son secteur d’activité est résolument moderne, tournée vers l’avenir et qui croit plus que n’importe quelle autre PME, au potentiel d’internet, du e-commerce et des médias sociaux.

Comme j’en parle souvent sur ce blogue, je crois sincèrement que le marketing est en train de changer et que nous, marketers, devons modifier nos façons de faire. Je pense que l’on peut débattre pendant des mois et des années à savoir  si le marketing traditionnel est appelé à disparaitre ou si le nouveau marketing n’est qu’une mode passagère. Je me fous de ces débats stériles. Je suis de ceux qui croient que tout marketer doit s’adapter et s’ouvrir. Ca sonne évident mais à voir les débats qui sévissent sur les tribunes de communication-marketing, la chose est loin d’être tranchée. Je suis de ceux qui pensent que la meilleure façon d’apprendre, c’est de le faire… J’ai déjà dit sur ce blogue que si la Maison Blanche peut prendre le virage web 2.0, une PME manufacturière de taille moyenne devrait être en mesure de faire un bout de chemin dans cette direction.

Alors voici la toute première offensive marketing entièrement entièrement web 2.0 déployée par une PME manufacturière .

Mon équipe marketing et moi avons mis au point une campagne originale qui sera diffusée principalement sur les Réseaux Sociaux afin de faire connaître Meubles Rive Sud auprès des Québécois.

La Foire aux Meubles est ouverte: « À La Recherche du Meuble Le Plus Laid du Québec ».

Logo_Foire_aux_meublesLe concept est ultra-simple. La stratégie comprend la création d’une plateforme concours participative en plus de la diffusion du concours sur les réseaux sociaux, les moteurs et les blogues.

Afin de célébrer le 1er juillet et la fête nationale des déménagements, le microsite concours La Foire aux Meubles fera appel aux Québécois pour les aider à trouver ni plus ni moins que le Meuble Le Plus Laid du Québec!

Ce concours invitera les internautes à soumettre sur le site un meuble qu’ils ne sont tout simplement plus capables de voir et voter pour la fiche photo de celui qu’ils jugeront le plus laid d’entre tous! En plus de contribuer à cette galerie des horreurs, les participants pourront aussi commenter chaque meuble. Le fil de presse Twitter de La Foire aux Meubles permettra aux intéressés de suivre les dernières nouvelles du concours en temps réel, une vidéo a également été produite pour l’occasion ainsi qu’une Page Facebook pour rallier les fans Québécois de mobilier à l’esthétique douteuse.

Le participant ayant soumis le meuble le plus laid remportera:

  • un mobilier de chambre neuf;
  • les services de décoration d’un designer intérieur;
  • de la pizza de chez Mikes et de la bière Carlsberg afin de célébrer le 1er juillet avec ses amis.

Le gagnant sera annoncé le 1er juillet. La chasse aux meubles laids est ouverte!

Comme je l’avais fait la semaine passée en vous proposant en primeur le « teaser » de cette campagne (vous aviez eu droit à la portion guerilla marketing de notre concept), je vous tiendrai au courant des défis marketing auxquels notre PME a fait face afin de faire de ce concours un succès. Innover et faire différent a un prix. On doit battre le sentier et s’ajuster à mesure que l’on avance. Assurez-vous de visiter mon blogue pour en savoir plus.

Mais d’ici là n’hésitez pas à participer. Plus on est de fous, plus on rit!

Merci à l’avance de vos commentaires.

Marketing is re-inventing itself. Are you?

Marketers, you will enjoy this video on the « Evolution of marketing ». I found it on http://www.youtube.com tonight. It comes from Germany but it is damn valuable for North American marketers.

Frequent readers of my blog will be able to better understand why I think Old School marketing principles will no longer apply as we are moving into this new  era.  Seth Godin describes it as the « New Marketing » in his book Meat Ball Sundae.

Enjoy!

Got the point?

Is an Ad at the Superbowl Still the Dream of Today’s Marketers?

super_bowl_xliii_logo

We are in 2009 and the NFL Superbowl still  remains THE North American marketers annual rendez-vous. We wait 12 long months to enjoy what the Big Advertisers have prepared to get out attention, make us laugh and by any chance, get their brand remembered for a few days.

You haven’t seen this ad last Sunday. The official PETA ad has been banned for Superbowl braodcasting, it seems it attract lots of traffic online. (Note: This is R-Rated Stuff)

God, as a meat lover, I think I will turn veggie today! 😉

You can watch all the TV spots on the  Advertising Age Web site or on www.youtube.com. I do not want to debate on the creative aspects or the « remarkability factor » of these ads. Many other advertising experts already did it .

Although I gotta admit that my preferred ones are Monster.com with the Moose and Doritos’ Power of the crunch 😉 .  Funny ads seem to catch more attention in such circumstances. See them below.

Simple but dawn effective!

Frito Lay didn’t reinvented the wheel here but it made me laugh and fits perfectly with Doritos brand positioning.

For those interested, Bob Garfield of Advertising Age shares his views on the Best and Worst commercials of this year’ Superbowl.

NOW, THE DEBATE.

As a marketer, I am questioning what are the reasons that push national advertisers continue to spend $2.6 million advertising dollars for each 30 seconds when there are plenty of other effective and measurable ways to spend their money. Yes I know, according to Nielsen Media Research, the broadcast of the game typically drawns between 87 million and 93 million people. That is a lot. And we do not even count the single views on www.youtube.com and other web channels after the game.  But still, the ROI of one , two or 5 spots is very difficult to measure. That sum could buy several different product placements on TV shows, movies, songs and video games. Moreover, it could implement tons of web 2.0 initiatives, email campaigns, viral initiatives, etc. It could also buy two massive billboards in the middle of New York City’s Times Square, where a million people would see the ads each day for a full year, according to media services firm Zenith Media.

Did you know that these national advertisers  pay up to 85% more to reach the same number of people they would reach during prime-time network programming?

To me, Superbowl ads are just noise and waste of money fro the advertisers.  They do not help to build stronger brands; most advertised brands are already well recognized mass consumer brands (Coke, Bud, Doritos, etc) so what is the point to pay  these huge amounts of money to continue to reinforce their brands while they could reinforce them with much cheaper methods? (Only exception might be godaddy.com but still, it became an household name over the past few years).

We often hear that if they do it, it is because they get a payback on their marketing investment. I doubt.

I believe that new marketing methods will make obsolete the iconic 30 seconds Superbowl spot.  These new methods help the advertiser to surgically target their customers and also let them measure the impact of their investments. It is hard to compete with that.

Agree? Disagree? Express yourself by hitting the Comment link below.

Si la Maison Blanche peut. Vous pouvez.

barack-obama-and-progress1

Plus tôt aujourd’hui, le  President Obama  a donné son discours inaugural. C’est un moment historique dans l’Histoire des USA et ce dernier a été couvert de tous bords tous côtés par tous les médias de masse. Je ne le ferai pas à mon tour.

Par contre, l’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche annoncait aussi un changement majeur dans la facon de gérer les relations publiques et les communications avec les citoyens américains ainsi qu’avec les autres citoyens du monde.  Obama avait déjà annoncé ses couleurs pendant la campagne en utilisant de facon fort brillante les nouveaux medias incluant les réseaux sociaux. La reconstitution de la publicité de Budweiser de 2000 Whassup! qui a été diffusée sur youtube.com en est un exemple frappant parmi tant d’autres. Belle exécution virale. Le video est aussi disponible ci-bas.

Au moment d’écrire ces lignes, elle avait été visionnée 5.7 milions de fois.

Le web 2.0 demeure un outil de communication assez pointu (Pour l’instant parce que mal compris) et quelque peu insécurisant pour la plupart des entreprises. Il m’apparait donc comme très prometteur de voir un président utiliser avec autant d’aisance ces outils modernes. C’est d’autant plus innovateur pour un politicien de foncer avec autant de vigueur dans cette nouvelle ère. Le monde politique étant en général assez enclin à sortir la cassette préparée par les relationnistes.

Michelle Leblanc en a parlé aujourd’hui de facon fort éloquente dans son billet Obama ouvre la voie du gouvernement 2.0. Elle présente entre autre 5 niveaux de gouvernement 2.0.

La face des États-Unis a changé radicalement aujourd’hui avec l’assermentation d’Obama.

C’est de manière parfaitement orchestrée que le site de la Maison Blanche a été complètement relooké à midi pile aujourd’hui question de démontrer de façon  significative ce changement de cap. Constatez le par vous même sur le site officiel de la Maison Blanche. De quoi faire rougir de honte Georges W!

whitehousegov-obama

Quelques exemples flagrants de cette nouvelle transparence et authenticité qui émanent désormais de cette institution:

  • On retrouve maintenant des liens directs vers l’agenda politique d’ Obama ainsi que vers le Briefing Room . C’est à cet endroit que vous pourrez visionner les messages videos hebdomadaires qu’Obama fera à la nation et au monde.
  • Vous y trouverez aussi ses rendez-vous et autres évenements importants dans la vie du Président américain. Il y mettra aussi en ligne des présentations PowerPoint sur divers sujets.
  • Bien entendu, M. Obama y tiendra un  blogue. Son premier billet s’intitule: “Change has come to Whitehouse.gov.” sur la thématique de la transparence.
  • Par ces moyens et d’autres non-encore divulgués, l’administration Obama souhaite RE-connecter avec les citoyens américains et par extension, le reste du monde, ce qui a cruellement manqué pendant les 8 ans du règne de Bush.

Ce que je retiens de toutes ces initiatives à saveur sociale, c’est leur impact sur le « brand » Barack Obama jusqu’à maintenant et à venir. C’est aussi un investissement important dans la « marque » que constitue la Maison Blanche. On vient d’assister à tout un changement de positionnement!

Alors, la question à 100$, Si la Maison Blanche, avec:

  •  son agenda politique complexe;
  •  ses milliers d’employés;
  •  les 300 millions de citoyens américains;
  •  sans compter les milliards de citoyens du reste du monde qui ont les yeux rivés sur elle;
  • et des centaines d’autres raisons valables de continuer de faire « comme avant »;

a le courage d’être de son temps et de mettre en place des outils aussi transparents qu’un blogue du président et des messages videos hebdomadaires diffusés sur Internet; comment une PME peut elle encore douter de la valeur de tels outils et laisser passer le train?