Séminaire aux finissants en communication publique de l’Université Laval: « Médias Sociaux, l’avenir des RP ou mode passagère? »

Hier soir, j’ai renoué avec grand plaisir avec l’enseignement universitaire que j’avais dû malheureusement délaisser suite à mon déménagement de Montréal à Québec il y a 3 ans. Sur l’invitation de Simon Poitras, Vice-President chez HKDP, j’ai pu livrer un séminaire traitant des médias sociaux à un beau groupe de finissants en communication publique. Comme je ne prétend pas être un gourou des médias sociaux, j’y suis allé avec mes humbles recommandations qui sont le fruit de mon intérêt marqué pour le marketing web 2.0 ces dernières années.

Publicités

Gros spécial sur la crémation. Intéressés?

Depuis quelques jours, j’aperçois cette affiche en me rendant au travail chaque matin. La première fois, je pensais avoir mal vu. J’ai tellement trouvé ca bizarre que j’ai décidé d’arrêter et de regarder de plus près. J’ai pris cette photo avec mon BlackBerry.

cremation-a-7951

Bienvenue au Centre National de Crémation Harmonia de St-Apollinaire.

Ca ne sonne pas weird dans vos oreilles un centre « national » de crémation sur le bord de la 20 à St-Apollinaire…On ne parle pas d’un « Paint Shop » pour votre bazou ici mais bien de l’endroit où votre dépouille connaitra ses derniers instants avant d’être carbonisée!

Au moins, ca l’air prrropre vu de l’extérieur! Remarquez que je n’ai pas une grande expertise dans l’industrie de la mort mais en tant que consommateur potentiel, il me semble qu’il y aurait moyen de rendre cela un ti peu plus attrayant. Anyway, ce n’est pas le but de ce billet!

J’aimerais utiliser cet exemple pour soulever des éléments de la stratégie marketing de cette entreprise de crémation qui m’apparaissent bizarres:

  1. Je me rappelle d’une chose de mon cours de commerce de détail à l’université soit qu’il y 3 règles en matière de commerce de détail: location, location, location (en francais: emplacement, emplacement, emplacement). Dans le cas d’un centre « national » de crémation, il me semble que d’avoir pignon sur rue en plein milieu d’un champ sur le bord de la 2o (à côté d’une shop de cercueils ce qui n’est sans doute pas un hasard!) ne m’apparait pas comme étant la stratégie optimale.
  2. L’utilisation et l’affichage  d’un prix promotionnel ne cadre pas avec la nature de l’entreprise. On parle de crémation ici, pas de soute de ski-doo. La crémation est un exemple parfait d’un produit pour lequel le consommateur n’a aucune référence de prix en tête. Mettons que c’est pas trop le genre d’affaire que tu magasines souvent. En plus, peut-être que je me trompe (si un spécialiste de cette industrie veut bien m’éclairer, bienvenue!) mais je ne crois pas que le prix arrive en premier dans les critères de sélection en matière de fin de vie sur terre. Je crois que de positionner son offre sur le prix plutôt que sur d’autres attributs plus nobles, pour un produit comme la crémation (comme la qualité du service, le respect, la dignité, etc), vient diminuer l’attrait de cette entreprise Vs ses concurrents et les autres alternatives disponibles pour disposer de sa dépouille. C’est bien beau 795$ pour une crémation immédiate mais la majorité des consommateurs ne savent pas à quoi comparer ce prix. Ils ne savent donc pas si c’est un deal ou non.
  3. Confusion au niveau du branding. Si vous regardez la façade attentivement, vous constaterez qu’on y trouve, à travers les quelques mots qui s’y retrouvent, 2 marques de commerce. Harmonia et Fénix, crémation immédiate. C’est pas clair.
  4. Pas de call-to-action clair. Mettons que je suis sur le point de mourir et que je jongle avec l’idée de me faire « crémer » ou « crémater », je sais pu trop. J’ai besoin de crémation là là. Je vois cette affiche en passant sur la 20. Qu’est-ce que je fais si je veux en savoir plus sur la crémation? Eh bien j’appelle, hein? Le # de téléphone est enfoui dans la neige depuis que l’affiche a été installée…. Sortez votre pelle et/ou attendez qu’ils la pelletent. Ralentissez sur la 20, demandez à votre conjoint de prendre le# 1-800 en note.
  5. Pas d’info sur la promo et mauvais référencement sur Google. Ok, mettons que cette affiche a attiré votre attention en passant devant.  Vous n’êtes pas à l’article de la mort mais ils ont su piquer votre curiosité avec cette histoire de crémation immédiate à 795$. Vous désirez en connaitre plus en vue de mieux planifier vos affaires et prendre une décision éclairée de votre vivant pour ne pas laisser vos proches dans le néant au cas où la mort frapperait. Que faîtes-vous? Eh bien oui, comme beaucoup de consommateurs, vous allez voir ce que Mr.Google en pense. Ok, vous avez retenu le mot « Harmonia ». Allons voir ce qui sort en tapant Harmonia.

harmonia-accueil

Super. Vous arrivez sur un site de services funéraires. Jusqu’ici ca va.

Par contre, n’essayez pas de trouver quelconque référence à la crémation immédiate @795$ sur leur site. Rien. Nada. Décu hein? 😉

Vous pouvez par contre vous informer sur leurs services. C’est pas l’expérience de magasinage web du siècle mais bon, c’est informationel et clean.

Là où ca se gâte, c’est si vous avez retenu le nom « Fénix »  ou « Crémation immédiate » et que vous tapochez cela dans Google, omme dirait Théo, Bonne Chan. Absolument rien dans Google… Même en tapant fenix seul avec ou sans accent et même « crémation immédiate » (qui semble être leur attribut distinctif). Rien. On reste donc sur notre appétit et on abandonne le projet. 😉

Mis à part de vous faire sourire un peu, le but de ce billet vise à faire prendre conscience que parfois en marketing, on pense bien faire, mais que dans les faits, nos actions ne donnent absolument rien. Pourquoi ne pas avoir pris un petit moment de réflexion avant de placarder cette grosse affiche en avant d’une entreprise funéraire? Un peu de gros bon sens aurait suffit à rendre ces dollars marketing beaucoup plus efficaces.

PS: Pour ceux qui souhaitent obtenir des détails sur le centre national de crémation de St-Apollinaire, vous pouvez les rejoindre au 488-881-9797.

Pour Hommes seulement.

Pub Goldstar 1

Pub Goldstar 1

Non, non, je ne vous parlerez pas de la teinture pour cheveux quoique je vais bientôt devoir magasiner ça!

Ca brasse pas mal en Israel ces temps-ci, mais c’est de la bière Goldstar brassée en Israel dont je veux vous parler.  Je ne tiens pas un blogue de politique après tout mais bien un blogue de marketing….

Dans les agences de pub de Mourial , on s’échange des emails avec des photos de belles campagnes de pub inspirantes puisées partout dans le monde. La campagne « Thank God You’re a Man » s’est fait forwarder à plusieurs reprises au cours des dernières semaines.

Je crois de moins en moins aux bénéfices de la pub traditionnelle à cause de son côté unilatéral qui fait en sorte qu’elle concurrence moins bien les nouveaux medias bi-latéraux. Néanmoins, j’ai toujours eu un penchant pour les belles pubs originales,  bien ciblées et surtout, bien exécutées. Alors voici (Merci du feed Sebas!) , cette pub est visible dans les toilettes des hommes seulement, alors, pour vous mesdames c’est quelque chose que vous ne reverrez jamais dans la vraie vie. Regardez à quel point on peut être méchant avec vous pour vendre de la broue!

Pub GOldstar 2

 Mes amis ingénieurs, amateurs de Flow Charts, vont particulièrement aimer celle ci-haut!

Et finalement, la meilleure, toute en subtilité!

Pub Goldstar 3

Cette publicité a le mérite de faire sourire sa cible alors qu’elle est captive dans les toilettes, probablement en train d’expulser un Goldstar ou une autre marque de bière! La bière est un breuvage de gars et est surtout un produit pour lequel la marque et sa symbolique exercent une influence importante (sinon la seule) sur le choix des consommateurs. De jouer la totale, ultra macho comme Goldstar l’a fait, est une bonne chose pour ne pas passer inapercu dans l’océan des publicités de bière.

À retenir: Si dans votre secteur, la pub est un mal nécessaire, osez être ultra-ciblé , original et à la limite, provocateur. Ca sonne « cucu » mais peu le font réellement (C’est ben plus simple de jouer « safe »). Sinon, passez votre tour et mettez votre argent ailleurs.

Bienvenue dans mon blogue

Comme je n’avais fait mon premier billet d’introduction qu’en anglais (ce billet date du 17 décembre 2008 ) et que je souhaite maintenir ce blogue dans les deux langues officielles ici au Canada, le revoici donc en « franssa ».

Bienvenue dans mon blogue!

J’ai finalement trouvé ma voie dans la blogosphère. Il y a un an à peine, j’avais un préjugé défavorable à l’égard des blogueurs. Il faut dire que je ne lisais pas beaucoup de blogues…à ce moment. Je pensais que les blogueurs étaient une gang d’antisociaux qui se cachaient derrière leur écran d’ordinateur parce qu’ils n’avaient pas de « vraie vie » . Il faut dire que c’était des préjugés qui, comme la plupart des préjugés, venaient d’une méconnaissance quasi-complète du monde des blogues.

Je vous demande pardon car j’ai carrément viré mon capot de bord.

Je suis une preuve vivante que n’importe qui peut changer d’idée sur n’importe quel sujet, en particulier un sujet évoluant à une vitesse folle comme le web 2.0!

Mon but avec ce blogue est vraiment simple: « connecter avec d’autres personnes partageant les mêmes intérêts personnels et professionnels ». En somme, partager, discuter, apprendre.

Le format du blogue rend l’échange d’idées et d’expériences ultra facile. C’est devenu évident que ce medium s’avérait le meilleur moyen d’exprimer toutes les idées qui bouillonnent dans ma tête.

Dans ce blogue, je veux principalement discuter de stratégies marketing dans les petites et moyennes entreprises manufacturières (PMEs). J’ai principalement oeuvré dans des PMEs au cours de ma carrière et j’ai toujours cru que les cours et les manuels de marketing étaient totalement déconnectés de la réalité de ces entreprises qui constituent environ 80% de notre économie. Dans un environnement qui bouge plus vite que jamais où les « retours sur les investissements marketing » , le « web 2.0 », les « taux de conversion », la « fragmentations des marchés », les « niveaux de concurrence accrus », les « consommateurs mieux informés, e tc sont sur toutes les lèvres , j’ai voulu créer un plate-forme d’échange d’idées  bilingue. Cette plateforme, c’est ce blogue et il est destiné aux gestionnaires marketing, chefs de produits, chargés de projets, PDG de PMEs, etc qui souhaitent diffuser et partager leurs idées à propos du marketing  ainsi que leurs expériences avec d’autres gens de marketing et bâtir, ensemble, une meilleure pratique marketing.

Oui oui, ce blogue va traiter principalement de divers sujets du marketing mais j’ai un paquet d’autres affaires qui m’inéressent: la musique, la moto, la course à pied, les enfants, la bouffe, etc Je vais sans doute partager mon point de vue sur ces sujets sur une base moins régulière.

Alors, amusez-vous. Ne vous gênez pas pour commentez mes billets.

Bienvenue dans mon blogue!

Etienne

Le plan marketing le plus court du monde

On vient tout juste de commencer la nouvelle année . Plusieurs d’entre vous avez sans doute passé pas mal de temps, au cours de l’automne dernier, à paufiner votre plan marketing 2009. Moi aussi. Au cours de mes recherches visant à trouver le format  idéal pour rédiger mon plan 2009, je suis tombé sur un billet de Guy Kawasaki portant sur le plan marketing le plus court. 

En tant que directeur marketing, le plan marketing est un peu comme ma bible pour l’année à venir mais c’est avant tout  un outil de réflexion (Pendant sa rédaction) et de gestion (Pendant son exécution). Pour ces raisons, j’ai de la difficulté à me séparer des bons vieux plans marketing qui présentent, en ordre, les objectifs, le postionnement, les stratégies, les tactiques ainsi que le budget et le calendrier d’activités pour l’année,  alors ce serait vraiment un stretch pour moi de migrer complètement vers un plan marketing d’une seule page.  Par contre, j’aime bien le format de Guy Kawasaki en tant que check list afin de m’assurer que mon plan n’est pas que du bla bla et que les vraies questions stratégiques y soient répondues. Vous le trouverez ci-bas et vous pouvez le télécharger ici. N’hésitez pas à partager vos expériences et commentaires si vous décidez de l’utiliser! Bonne Chance.

 

Guy Kawasaki's Shortest Marketing Plan

Guy Kawasaki's Shortest Marketing Plan