Les nouvelles métriques sociales selon Jean-Francois Renaud, Associé chez Adviso

C’est bien connu, le web marketing a comme avantage indéniable sa facilité de mesure. Plus facile à dire qu’à faire… Dans cette présentation, Jean-Francois Renaud, Associé chez Adviso nous donne un tour d’horizon très complet des nouvelles métriques du marketing social ou en d’autres termes, les outils de mesure du web social.

Ce que vous trouverez dans cette présentation (ou pourquoi je trouve judicieux de partager ce document sur mon blogue)

Jean-Francois aborde les fonctionnalités sociales de Google Analytics  et c’est une des raisons de partager ce document ici car j’ai été frappé par la puissance et la précision des outils de mesure de conversion de Google Analytics pour le traffic en provenance des médias sociaux. Les geeks de Mountain View n’ont pas chômé ces derniers temps!

Par ailleurs, on y découvre aussi le pendant analytique de Facebook soit, Facebook Insights. Tout marketer se doit au minimum de connaitre l’existence de ces outils mais surtout d’en faire l’utilisation. Quiconque a déjà administré un compte Facebook a pu constater la quantité d’information analytique disponible. Comme je me plais souvent à dire: « Too Much Info Kills Info« . Les gens d’Adviso nous recommandent 3 métriques clés à surveiller sur Facebook.

Par la suite, on y trouve les métriques à considérer sérieusement si l’amélioration de notre SEO est un objectif de notre stratégie de médias sociaux (ce qui devrait être le cas…) Et finalement, les autres métriques à considérer dont Klout qui mesure supposément l’influence… 😉

En somme, un document complet qui me faire dire que j’aurais peut-être dû me déplacer et participer à ce RDV web mais surtout qu’il est grand temps d’ajuster nos budgets marketing aux nouvelles réalités de consommation des médias car présentement il y a une déconnexion entre les budgets dépensés des les temps alloués aux différents médias.

Advertisements

La science des « ReTweets » dans Twitter… Quelques faits intéressants.

Un des éléments importants à connaitre lorsque l’on débarque sur la planète Twitter, après avoir lu « Twitter pour les nuls » est: C’est quoi un ReTweet?.  On pourrait qualifier le ReTweet (ou l’abbréviation RT) comme une façon d’indiquer à nos followers que le tweet que nous publions est en fait la reprise d’un contenu publié par quelqu’un d’autre. Le format généralement reconnu est:

RT @nomutilisateur (ou le nom utilisateur est le nom de la personne que vous retweetez) + le tweet de la personne + un lien vers un contenu web (facultatif). Vous pouvez aussi ajouter à la fin de votre tweet: via @nomutilisateur afin d’identifier d’où provient ce contenu. (Bon, les copains qui me connaissez sur Twitter, vous trouvez ces explications complètement futiles et pipi-caca, je comprends. Mais dites-vous que je m’adresse aux 95% des gens qui ne sont pas sur Twitter. Allez au prochain paragraphe!) Être ReTweeté, c’est un peu comme si on se faisait dire: J’aime ce que tu dis, je vais le partager avec mes followers ou J’aurais vraiment aimé publié ce contenu mais t’as été plus vite! ou Je publie ton contenu, mais je cite ma source à mes followers et je te le fais savoir. Certains parlent des ReTweets comme d’une mesure d’autorité sur la Twittosphère. Plus un tweet est apprécié de ses lecteurs, plus il est retweeté, plus il est retweeté, plus il a de chance d’être retweeté. C’est un peu comme les saucisses Hygrade… 😉

Au cours des derniers jours,  ma stagiaire de l’Université de Sherbrooke Noémi Houde, a assisté à un webinaire donné par Hubspot. En passant, si vous êtes bilingue, je vous recommande leurs webinaires gratuits. Ils sont bons, informatifs, divertissants et pas trop agressifs sur le plan commercial… genre vous ne vous ferez pas achaler à chaque semaine par courriel ou au téléphone si vous participez à l’un d’eux.

Alors, dans le cadre de son stage chez nous, Noémi doit parfaire ses connaissance dans le monde des médias sociaux dans un contexte de marketing d’entreprise. Elle a assisté à « La science du ReTweet.

Voici donc les grandes lignes de ce qu’il faut savoir par rapport aux ReTweets.

  • Un  retweet doit être COURT. Plus c’est court, plus c’est tentant de retweeter. D’autant plus qu’avec une limite de 140 caractères, il faut laisser de la place aux gens qui souhaitent nous retweeter. Par expérience, essayer de cibler 95-100 caractères.
  • Pour une organisation, on peut gagner des followers en retweetant des liens intéressants où l’organisation apparaît. Parler de soi constamment ou retweeter ses propres tweets n’est pas efficace.
  • Modifier les retweets pour les rendre plus intéressants et invitants est un +.
  • Voici les mots les plus retweetable selon Dan Zarrella:
    • You (ou vous/tu)
    • Twitter
    • Please (SVP)
    • Retweet
    • Post (Billet)
    • Blog (Blogue)
    • Social
    • Free (gratuit)
    • Media
    • Help (aide)
    • Please retweet (Moi je trouve que c’est un turn off total. Ca dépend de la cause.)
    • Great (excellent)
    • Social media
    • 10 (liste)
    • Follow (Suivre)
    • How to (Comment) (Les gens aiment les solutions)
    • Top (liste)
    • Blog post (Billet blogue)
    • Check out (Surveillez)
    • New blog post (Nouveau billet)

La traduction est aussi utilisable comme indiqué entre parenthèses. Le but est d’inciter les gens à retweeter et à vous suivre. Donc évitez le vocabulaire ennuyant ou les commentaires impertinents. Les gens ne veulent pas savoir que vous vous ennuyez. Toutes émotions ne sont également pas retweetables. Évitez les : lol, ah ah, etc. ¨Ca c’est selon Hubspot… Certaines célébrités web se font retweeter leurs émotions ou tweets 100% émotifs mais ça c’est une autre histoire…

  • Statistiquement, les retweets utilisent des mots plus longs, sont mieux rédigés et comportent également plus de ponctuation.
  • Les retweets contiennent également toujours plus de références que les tweets. Montrer la source démontre que l’on s’intéresse aux autres. Retweeter du contenu d’une personne lui donnera envie d’en faire autant.
  • L’intérêt n’est pas d’être le 500e à retweeter un tweet : les gens veulent de la nouveauté !
  • Les sentiments, tentatives, hypothèses ne sont pas retweetables. Les gens veulent du concret, des choses qui ont été prouvées.
  • Statistiquement, le meilleur moment pour les retweets est le vendredi après-midi. En général, durant la semaine les gens font des retweets en après-midi ou en soirée contrairement aux tweets qui se font tout au long de la journée.
  • Poser une question dans son tweet n’est pas la meilleure façon de se le faire retweeter. Les gens répondront peut-être à votre question mais rien ne garanti qu’ils aillent la retweeter.
  • Les hommes et les femmes ne tweetent et ne retweetent pas les mêmes choses. Les hommes retweetent les opinions tandis que les femmes préfèrent le contenu soit les événements, les nouveaux produits, les trucs…

Comment expliquer les médias sociaux à votre patron? (PowerPoint)

Depuis plus de 2 ans, j’ai pris le virage du marketing 2.0. Je fouille, je cherche, en somme, je m’intéresse beaucoup aux nouvelles façons de faire du marketing par le web. Ceux qui visitent mon blogue régulièrement savent que je crois sincèrement que ce virage doit être pris par tout marketer qui se respecte. Ou à tout le moins  s’intéresser à ces phénomènes qui bouleversent nos méthodes traditionnelles. Alors, dans ce travail de défrichage, j’ai aussi eu à faire un peu d’évangélisation afin de démêler amis et collègues à propos des médias sociaux.

Dans cette présentation, vous trouverez des réponses ou des débuts de réponses aux questions suivantes:

  • C’est quoi au juste les médias sociaux? ;
  • À part d’être le « buzzword » marketing du moment, ça fait quoi les médias sociaux et surtout;
  • Pourquoi il faut s’y intéresser maintenant?

J’ai résumé un paquet d’information en une seule présentation qui aurait pu être titrée « Comment démystifier les médias sociaux à votre patron, le convaincre d’avoir une stratégie en ce sens et avoir l’air de connaitre cela sans trop d’efforts? »

Merci à Noémi Houde pour la mise en page de ma présentation. La version originale n’était pas aussi plaisante à visionner que celle-ci. 😉

Stop Delivering Products and Services: Deliver Happiness like Zappos

In this presentation done today by Zappos CEO Tony Hsieh and Tony Robbins, they explain why good service and quality products are not enough to grow a business. They explain how « Delivering Happiness » is the way to go in order to succeed in today’s business environment.

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to FurlAdd to Newsvine

Des trucs simples pour améliorer votre positionnement dans Google

Au webcom 2009 qui s’est tenu le 13 mai dernier, Simon Lamarche a présenté une excellente conférence que j’ai ratée pour participer à la conférence donnée par Anastasia Semitsis de W.ili.am. Ma couverture de sa conférence ainsi que des autres auxquelles j’ai assisté se trouve dans l’outil de recherche de Twitter ici. Cela dit, la conférence d’Anastasia portait sur l’ergonomie des sites et j’ai beaucoup aimé.

Par contre, j’ai entendu d’exxxxcellents commentaires sur la présentation de Simon. J’étais alors très content de voir que mes amis chez Adviso l’avait mise sur SlideShare ce matin. Je la partage donc ici avec vous. Simon donne une série de trucs simples servant à améliorer notre positionnement dans Google pour accroitre votre trafic et augmenter la conversion des utilisateurs une fois sur votre site. Comme je le dis souvent, si Google ne vous « voit » pas, vous êtes personne…

MAJ le 21 mai 2009

MAJ le 2 juin 2009