Sondage rapide- La langue sur mon blogue?

Question de mieux connaitre mes lecteurs, vous trouverez une fenêtre dans la bande droite de votre écran. Vous pourrez y voter à propos de la langue des billets que vous lisez sur mon blogue. Recherchez ce encadré.

picture-sondage

 

 

 

 

 

 

 

Merci!

 

Etienne

Advertisements

Bannissons les leggings (mais pas les Uggs!)

Question de  commencer la fin de semaine du bon pied, j’ai pris la décision de faire un billet un peu plus léger le vendredi. Ca devrait prendre la forme de coup de gueule ou de coup de coeur, en anglais ou en francais selon l’inspiration du moment. Voici le premier!

En v’la une bonne qui me frappe en ce matin glacial!

Merci à mon pote Sébastien Bergeron de Cossette Montreal, (Maintenant chez TAXI) qui agit en tant qu’espion officiel dans les rues de Montréal afin de me garder au fait de ce qui se passe dans la métropole depuis que j’ai déménagé à Québec l’été dernier.

celebrities-w-uggsLes bottes Uggs font un malheur dans toutes les grandes villes où la température descend sous 0 degrés Celsius (et même où il fait chaud et qu’on aime suer du pied). Toutes les femmes un peu « trendy », se les arrachent et les portent… Même en été. On trouve même des trucs en ligne pour nous guider quant à l’utilisation de cet article essentiel.

Montréal n’est pas épargnée par ce phénomène. Selon mes sources très fiables,  1 femme sur 2 se promène avec des Uggs.… C’est quèke chose.

Jusque là ça va. Des bottes Uggs, je trouve ça joli et ça a un petit côté sexy et « iglooesque » que j’aime bien.  Mais de là à porter des bottes en minou avec des leggings, il  y a un pas à ne pas franchir! Et c’est encore plus bizarre de voir passer une paire de leggings à – 35 degrés Celsius.

Cette mode lancée par quelques starlettes hollywoodiennes telles que Lindsay Lohan, Jennifer Aniston et Jessica Simpson a déjà frappé l’Europe et frappe désormais les rues de Montréal (avec untipeu de retard, disons-le), alors c’est le temps de s’insurger. Pas contre les bottes Uggs mais bien contre l’utilisation conjointe des Uggs et des leggings. C’est bien beau d’assumer son affection pour le look Belgazou et les années 80 mais là, il faut le dire, des leggings, c’est lette! Et pis même avec des Uggs boots, on les voit pareille vos leggings. Il doit y avoir environ 1% des femmes à qui ca fait bien, alors pourquoi cette invasion?

On dit souvent qu’en marketing, la carte de la nostalgie est un bon ingrédient pour relancer des marques ou des modes. C’est vrai. Mais c’est pas toujours les plus belles modes qui reviennent, n’est-ce pas messieurs?

Les patterns sont assez imprévisibles mais ca revient toujours. C’est pas comme bien d’autres choses.

Une soupe repas cochonne avec la carcasse du zoizo?

Pourquoi pas? Après tout, le billet sur ma recette de dinde de Noël de Adviso est le plus populaire sur mon blog jusqu’à maintenant! Tant qu’à faire dans le léger, aussi bien boucler la boucle comme du monde. Donc, ceux qui ont fait cuire de la dinde savent qu’il reste toujours des restes interminables. Comme on a tellement mis d’efforts, on se dit «  faut pas gaspiller cela » mais en même temps on commence à être tanné de manger de la dinde. C’est gros en ta une dinde.

 J’ai la solution à vos problèmes!

 Je me suis dis qu’il ne fallait pas gaspiller toute la saveur de goût qui s’était imprégnée dans la carcasse de l’animal pendant la cuisson…

 Vous ne vous pouvez plus de connaître cette géniale façon « d’étirer » votre dinde du temps des Fêtes? Alors, suivez les étapes suivantes après la cuisson de votre dinde :

 

  1. Mangez tout ce que vous pouvez du zoizo et de sa farce. Allez encore, encore, encore. OK. Assez.
  2. Désossez la bête. Réserver la chair et les restes de farce dans un plat à côté.
  3. Laisser la carcasse et les restes du bouillon et toutes les autres affaires dans le fond de votre rôtissoire. Ajouter de l’eau au ¾ de la marmite.
  4. Ajouter du sel et du poivre et des herbes au goût (mais dites-vous qu’il y en avait déjà en masse dans la recette originale! Donc c’est pas grave de ne pas en mettre.)
  5. Laisser mijoter pendant 3 hres à feu moyen. Ne pas faire fonctionner votre hotte de poêle. Laissez ce doux et vaporeux bouillon s’envoler dans votre maison. Humecter le doux parfum qui pénètre votre cuisine. Lécher l’humidité dans vos fenêtres de cuisine.
  6. Goûtez. Trop gras? Ajouter de l’eau et refaites mijoter quelques minutes. Pas assez gras? Ben là, c’est parce que vous avez pas mis assez de canard dans votre recette de dinde originale bande de cheap!
  7. Ajuster l’assaisonnement du bouillon. Sel, Poivre.
  8. Ajouter 1 tasse de lentilles (de la couleur que vous voulez) dans le bouillon. Laissez mijoter encore pour 30-40 minutes le temps d’attendrir vos lentilles.
  9. À 10 minutes de la fin, ajouter des pâtes alimentaires à votre goût. Avec des kids, c’est toujours winner des pâtes. Ça aide à leur faire aimer la soupe aux lentilles. Les alphabets de Catelli font une excellente job en ce sens.
  10. A début, à l’étape 2, vous avez mis de côté la chair de dinde n’est-ce pas? C’est le temps de la remettre un peu effilochée dans votre soupe en même temps que vos pâtes. Pour une vraie soupe repas, mettez en en masse. Anyway, vous ne saurez plus quoi faire de ces restes après une couple de jours faque….
  11. Voilà c’est fini. Vous pouvez manger tout de suite.
  12. Vous n’avez pas faim. Qu’à cela ne tienne. Laisser reposer sur votre comptoir une couple d’heures, mettez votre super soupe cochonne dans des pots Mason et congeler le tout pour dégustation ultérieure.
  13. En passant, si vous laissez reposer sur votre comptoir, ne capotez pas avec le gras qui remonte à la surface des pots en se refroidissant. Laissez-le là, c’est-ce qui fait le goût! Si vous pensez que vos artères vont boucher à cause de cela, dites-vous que c’est des bons gras. Ben oui, le gras de canard ne contient supposément pas de gras trans…

 Bon appétit!

Un jeune dindon fantastique!

De retour d’une merveilleuse période des Fêtes gastro-intense, pourquoi ne pas débuter l’année avec un petit billet léger tout comme celui qui avait été publié le 12 décembre dernier sur le blog de mes amis d’Adviso?Je voulais simplement partager ma joie et celle de mes convives qui ont découvert avec plaisir une nouvelle recette de dinde tout à fait originale le 25 décembre dernier. Ce fut un « risky choice » très gratifiant puisque que toute ma famille et ma belle famille furent renversés par l’humidité surprenante que ma grosse dinde arborait même après presque 6hres de cuisson! La graisse de canard donne un goût et une texture assez spéciale à notre zoizo.

Pour découvrir la recette secrète, rendez-vous sur le blogue d’Adviso.

Merci encore JF!

Le gros zoizo à sa sortie du four

Le gros zoizo à sa sortie du four