99 Designs remporte le prix Webby du meilleur site de crowdsourcing. Autre preuve que les chiens aboient, la caravane passe

Le 22 juin dernier, je reçois un courriel de l’équipe de 99 Designs me dirigeant vers cette page. Ils voulaient remercier les gens qui avaient voté pour eux en tant que « Meilleur site de service web« . J’étais content pour eux. Je vous en ai déjà parlé de ce service ici et même Infopresse en avait fait un cas d’espèce dans son édition papier de mars-avril 2010 suite à une pseudo-polémique qui avait fait rage sur mon blogue et le blogue de la société des designers graphiques du Québec.

Un mois plus tard en juin, les gars sont fiers et envoient des photos  de leur équipe en train d’aller chercher leur précieux Webby à leur fans.

Pendant  mes vacances, je reçois un message d’Andres Restrepo avec un hyperlien.
Tu dois être content ton service préféré a gagné un Webby 😉 http://bit.ly/d4vRfX

C’est pas rien, 99 Designs a gagné le « People’s Voice Award » dans la catégorie « Web Service & Applications ». Ca me rassure. Il n’y a pas juste des petits cons comme moi qui voient de la valeur et de la pertinence dans ce genre de service.

Quand j’ai vu cela, ca m’a fait penser au proverbe arabe que Michelle Blanc utilise parfois pour décrire les défenseurs du statu quo: « Les chiens aboient, la caravane passe« . Moi j’ai trouvé une belle caravane avec des flammes pis tout le kit!

Publicités

Plaidoyer en faveur des vacances estivales annuelles

Ste-Luce sur Mer en road trip solo de moto été 2010

Houlala! Ca fait un bon moment que je n’ai rien publié sur mon blogue. Ce n’est pas de la mauvaise volonté de ma part. Sans tomber dans les excuses faciles, je pense que je vous dois au minimum quelques explications.

Premièrement, comme beaucoup de blogueurs le constatent, le micro-blogging ou Twitter a modifié grandement mes patterns de blogging. Que ce soit dans le choix de mes lectures ou dans mes façons de partager sur le web. Je suis plus dans l’instantané quand dans le « réfléchi ». Ce qui n’enlève pas complètement le besoin de bloguer selon moi;

Deuxièmement, au cours des 6 derniers mois, deux projets à saveur web 2.0 sont venus bouffer pas mal de mon « temps sain ». Ca, c’est ce que je définis comme le temps qui est disponible pour bloguer quand on a pas le cerveau trop en compote soit le soir et parfois les midi. Ces projets, la Foire aux Meubles South Shore et le lancement d’un blogue corporatif qui implique une équipe de blogueurs, m’ont tiré énormément de jus. Je vais par ailleurs faire un billet afin d’aider d’autres marketers qui veulent se lancer dans l’aventure du blogue d’entreprise avec des gens qui ne connaissent pas les blogues… Stay tuned.

Troisièmement, et c’est le but de ce billet, je me suis délibérément accordé du temps. Du temps pour rien faire. Du temps pour penser à plein de choses. Du temps pour penser à rien. Du temps pour bouger, courir, faire de la moto. Du temps seul. Du temps en famille. Du temps en couple. Du temps pour réfléchir à ma vie, à ma carrière, à mes enfants.

À travers mes pensées, je me suis surpris à penser à l’avenir de mon blogue car à ma grande surprise, on m’en parle souvent. J’ai encore plein de choses à dire et surtout plein de trucs que j’aimerais partager avec vous. Un des constats que j’ai fait en réfléchissant à mon blogue et à sa ligne éditoriale, c’est qu’en 2 ans, les blogues et les ressources disponibles qui traitent de nouveau marketing se sont multipliées comme des champignons. Leur qualité et fréquence de publication sont incomparables. Ils sont souvent tenus par des consultants ou des agences qui ont passablement plus de ressources à dédier à leur blogue que ma pauvre petite personne. Mais c’est pas grave.  Je ne crois pas qu’il faille publier 2 fois par jour pour avoir un blogue à succès. L’important c’est de publier des choses qui intéressent et qui aident. C’est ce que je vais me concentrer à faire au cours des prochains mois. Aussi, je vais me permettre de parler d’autres choses que de marketing. Je l’ai déjà fait souvent vous aller me dire mais je vais le faire peut-être plus souvent. On verra ce que ça donne.

Finalement, on arrive à la fin de l’été 2010 qui fût merveilleux en termes de météo. J’ai pu en profiter pour prendre quelques semaines de vacances. J’ose espérer que vous ayez pu vous reposer et décrocher du quotidien comme je l’ai fait vous aussi. J’entends souvent des gens dire avec fierté qu’ils ont pris 2 jours de vacances cet été ou pire: « ca fait 2 ans que je ne prends pas de vacances« . Ils n’ont pas le temps. Trop de boulot. À ce sujet, je ne peux m’empêcher de citer la sagesse de mon beau-père qui m’a souvent raconté qu’un des ministres de René Lévesque lui avait un jour dit avec fierté dans le but de  l’épater que ça faisait 3 ans qu’ils n’avait pas pris de vacances. René Lévesque lui avait alors dit: « Ca fait donc 3 ans que tu n’es plus productif! »