18 réflexions au sujet de « Combien devrait coûter un nouveau logo corporatif comme celui récemment dévoilé par Astral Média? »

  1. Tu m’as fait sourire… c’est justement ce que je tente d’expliquer aux nouveaux entrepreneurs qui démarrent une entreprise… Un logo intelligent, c’est pas sorcier. Si c’est trop compliqué…et bien c’est mauvais signe! En tout cas, entre Clotaire et ces grands créatifs, je m’inquiète sérieusement des critères de sélection pour les choisir. Le critère principal semble être : dispendieux!

  2. Bonjour Étienne, très bon billet en passant. Je suis d’accord avec toi pour les différentes caractéristiques d’un logo. Je crois que 12 mois et une somme aussi faramineuse pour en arriver à cela, ouch!

    En passant, j’adore le nouveau design de ton blogue, il a vraiment de la gueule!!

  3. Je suis d’accord avec la majorité des points cités dans l’article. Par contre, je peux affirmer, pour moi même avoir participé à des re-brands d’entreprises, l’entreprise (généralement bourée de babyboomers à la direction) juge le sérieux de l’agence par son organisation de focus groups.

    J’ai déjà participé à un re-brand pour une chaîne de magasins de meubles de 5 magasins et le re-brand s’est étiré sur > 6 mois parce que le président arrivait pas à se décider, et se fiait sur l’avis de sa fille, son ami, son voisin et son chien. J’ose juste pas imaginer la tâche devant un regroupement comme Astral.

    Le logo est à sa phase finale et un illuminé se réveille un matin en décidant qu’il n’aime plus le rouge choisi il y a 2 mois, le travail est à l’eau, c’est chose courante dans ces « boards » de décisions.

    Je ne pense pas qu’il y ait eu sur-facturation. J’ai justement lû un article intéressant au sujet des prix d’agences vs prix de « freelancer » (en anglais) http://www.thedesigncubicle.com/2010/06/why-i-dislike-freelance/
    Selon moi, peu importe le résultat, le prix est associé directement à l’expérience de l’agence. Ils ont quand même des choses très intéressantes en porte-folio.

    Astral est le seul artisan de son malheur mais malheureusement c’est l’agence qui est traînée dans la boue.

  4. Ça me surprend que tu aies omis en exemple le merveilleux logo post-fusion de Longueuil… :o) 100K $ pour écrire le nom de la ville avec une fonte quelconque et ajouter 2 vagues à partir du g… Un travail de 10 minutes au maximum pour quelqu’un qui se débrouille avec Adobe Illustrator. Et le pelletage de nuage pour expliquer la symbolique prend lui aussi 10 minutes à pondre… Il y a effectivement de l’abus des firmes comme Crossette et cie…

  5. Je ne peux résister à l’envie de répondre à Raphaël. Il a raison en partie. C’est vrai que la masturbation pseudo intellectuelle de la direction vis-à-vis une décision à la fois subjective, mais aussi lourde pour l’image, coûte chère. C’est vrai aussi que l’agence est pointée du doigt. J’ai vécu des deux côtés de la médaille et honnêtement un demi-million et plus pour un logo, ça fait un foutu paquet d’heures de réflexion. C’est la 1ère étape de la créativité…la créativité budgétaire pour en mettre autant!

    C’est comme le logo de la RBC… des centaines de milliers de dollars pour conclure que les mots Royal, Bank et Canada étaient mauvais…il restait « OF ». Vive les accronymes à 200 000 $ et plus la lettre!

    • Souhaitons que la masturbation intellectuelle aie au moins la qualitité de faire éjaculer les blancs de mémoire et faire naître le plus beau des bébés logotypés pour le coût et bien la question « Combien coûte un logo ? » est assez comparable à la question « Combien coûte une voiture ? », autant de réponses valables que de modèles de voitures:-)

  6. Excellent article Étienne. Comme toi, je ris dans ma barbe en pensant aux fortunes dépensés en refonte de logo. C’est comme si les montants investis validaient la qualité d’un logo. Plus on dépense, plus on passe de temps, plus on fait de focus groups, meilleur sera notre logo… c’est souvent le contraire, n’est-ce pas Astral?! 😉

    Le logo de la SAQ est un des meilleurs au Québec et ce que j’aime surtout c’est qu’en plus d’illustrer une coupe de vin, il illustre aussi le système de commande dans les succursales de l’époque.
    « À cette époque, dans les magasins de la Commission des liqueurs de Québec, les bouteilles ne sont pas visibles pour les clients qui doivent choisir à partir d’une liste de prix affichée au mur. Ils doivent commander à un employé derrière un comptoir grillagé… » (wikipédia)
    Et biensûr, il ressemble aussi à un « Q ». Plusieurs images véhiculées dans un seul logo tout simple = logo réussi!

    Faudrait ajouter le logo de Fedex à ta liste qui est reconnu par les experts comme étant un des meilleurs logos. Aviez-vous remarqué la flèche?

  7. J’imagine mal un PDG d’une grosse boîte aller se vanter qu’il a payé 800$ pour son logo. Pourquoi payer 15 000$ pour une montre qui donne la même heure que celle à 20$ chez Walmart? Il y a de quoi derrière le « payer cher » qui fait que ça DOIT être une bonne décision et que le logo est SÛREMENT beau. La plèbe comprend juste pas…

    Bon billet. Et nice ton nouveau look!

  8. « Brenneding », ha ha ha !!!

    Bon débat, ça en prend des comme ça !

    Parfois, certaines campagnes se complaisent dans une recherche de créativité surréaliste/élitiste et ça devient complètement déconnectée. De la réflexion ça en prend, oui. Mais parfois, le client final est bien loin dans les considérations. Il ne faut jamais oublier de prendre du recul et de tester l’impact afin de valider la démarche sur des gens « hors » de la zone de création. Ce sont eux le vrai baromètre.

  9. Ping : Ex Astral, scientia – Fagstein

  10. Bonjour et merci pour ce billet que je vais m’empresser de diffuser…
    En France on a de beaux exemples aussi de logo / refonte à des couts astronomiques.

    France Télévision pour ces 5 Pictogrammes (+100 000 €)
    Pole Emploi : logo vraiment tout pourri pour l’occasion (500 000 €)

    A l’inverse on peut citer TWITTER qui a payer 15€ pour son oiseau sur un site communautaire de créa (le graphiste aurait gagné à ce jour 6 millions de $ en droits)

    ….

    Ca laisse penseur non ?
    w

  11. @Stéphane Guérin, je crois que tu tiens un bon filon avec cette histoire de prix qui égale un bon service ou produit. Les hautes sphères sont dans une spirale qui, pour plusieurs, font que leurs pieds ne portent plus sur le sol de la raison.

    Ils ne sont que dans les chiffres et déconnectés de la réalité. Ils se masturbent intellectuellement avec de grandes métaphores pour expliquer toute l’intelligence se cachant (et souvent elle est bien cachée…) derrière la symbolique d’une courbe avec un dégradé.

    Voilà le piège, le piège à égo! Voilà l’appât qui a si bien servi à Clotaire Rapaille et autre du même acabit.

    Ce qui me désole parfois, est de voir la jeunesse emprunter la même sacro-sainte voie du conformisme entrepreneurial se cachant derrière un style, un paraître au lieu que de simplement ÊTRE et vivre avec et de par leur idée.

    La philosophie de la troupe derrière 37Signals est fameuse pour ça et je vous invite à lire leur bouquin Rework et leur eBook Getting Real. FAMEUX!!!

    *********

    Et ma réponse à la question posée au sujet de combien devrait coûter un logo, je dirais qu’un logo, ça n’a pas de prix.

    Ça tourne autour de 0$ à des millions. Tout dépend de la personne qui joue le jeu et à quelles règles et valeurs personnelles et d’affaires elle se réfère.

    *********

    Merci Étienne pour la mention de mon petit concours. Une idée coup de tête qui fait sourire et qui n’a pas la prétention de se prendre au sérieux, loin de là, car à quoi bon, tout n’est qu’un jeu après tout… 🙂

    • @Yan, Personnellement, je ne trouve pas qu’il y a eu dérapage avec le logo comme tel, au contraire… mais plutôt dans la polémique qui s’en est suivi quand j’ai expliquer comment nous en étions arrivés avec ce logo.

  12. Hola ! 🙂

    Un petit message pour vous dire que les logos soumis au concours « Venons en aide au logo d’Astral » sont présentement en ligne et soumis au vote. La clôture des votes est ce mardi 22 juin à 13h et le gagnant remportera la somme de 200$ qu’il pourra mettre sur l’achat d’un iPad, qui sait….haha!

    Voici l’adresse des créations : http://bit.ly/a5Mmnq

  13. je suis en école de design et si vous pensez que faire un logo est si « facile » comme vous dites, allez y on vous regarde ! Je crois au contraire que c’est parce qu’un logo doit être simple et clair qu’il est difficile de le faire. Il faut réussir à rassembler toute la culture de l’entreprise dans un minuscule « dessin » de 2cm sur 1. Tout ça n’est pas une question de prix bien entendu, mais on se rend compte que plus l’entreprise est grande plus ça devient difficile : il faut que le logo corresponde à tout type d’emballage, tout type de produit, tout type de pays… Il faut imaginer que sans le fameux logo de la pomme d’Apple, cette entreprise n’aurait pas été aussi célèbre. Alors qu’il coute cher ou non, l’important c’est d’avoir la bonne idée. Mais avec de très bon designer c’est tout de suite plus simple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s