Do You Get the Best Return on your Graphic Design Expenses?

99designs logoAs marketers, we all try to stretch our marketing dollars (especially in these tough economic times). And even if you have a huge marketing budget, I cannot understand why you would want to pay a premium when you can get the same product or service for a fraction of the price…

Graphic design could potentially be a major expense in your marketing budget because to access these services, you typically need to go through an agency for which you have to pay for their big corporate office in a downtown location, nice cappuccino machine, enhanced receptionist, designer chairs, creative director, chief strategist and so on so forth. 😉 Do you get what you are paying for? Sometimes yes, but very often no. If you are already dealing with freelancers, then you are limited by their time constraints and also the number of choices they can propose.

About 1 year ago, I tried 99designs. It was just to create a small logo to be applied on the web sites of our customers with the mention « Authorized Dealer ». I did not want to spend 10k on that but still, I wanted something that looked professional in a timely manner. I was very pleased with the results. In the recent weeks, I have launched 2 design contests on their site and I am amazed with the results. Even one of my twitter friend @NicolasRoberge just launched a contest here based on our experience.

What is 99designs?

99designs is a disruptive startup which connects passionate designers from around the globe with savvy clients who need design projects completed in a timely fashion without the usual risk or cost associated with professional design. In my own words, you don’t want to pay big bucks but you want to have some alternate designs for your projects. You would not be able to explore as much design alternatives with one single agency at a decent cost.

They reach more than 41k graphic designers worldwide. Talking about diversity… They literally do design crowd-sourcing and the big winner is YOU, not your agency.

How it works?

Prior to submit a project, make sure you know what you want. Be as clear as possible about what you are looking for. Once you have that it is easy as 1-2-3.

123_99_designs

Depending on the complexity of your project, you will be ask to select among 4 different package levels (This was not there 1 year ago and it is a nice improvement for both the clients and the designers)

99Design_Screenshot_1

Once the contest is launched, be prepared to receive tons of designs like in the following examples for which we received more than one hundred designs to choose from in less than 3 days. We wanted to have a logo for one of collection of basic items named « Smart Basics ».

99 Designs Smart Basics Screen Shot

As the contest moves forward, you can rate the received designs and give feedback to the designers to help them rectify their proposals if necessary. It also helps the other designers to submit designs that are most likely to fit your needs.

You can visit their blog here or become a Twitter follower here.

My profile on 99designs is: http://99designs.com/people/etiennechabot or just click here.

So, what do you think? For me, this has been a revelation. This is true example that the web connects people. This is also a true example that if you run a graphic design agency, your new competitors are global, flexible and very competitive. To me, in a small company, why should I deal with one graphic firm and pay the big price when I can have access to the top graphic designers in the world for a fraction of the price? Welcome to the new world.

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to FurlAdd to Newsvine

Advertisements

29 réflexions au sujet de « Do You Get the Best Return on your Graphic Design Expenses? »

  1. I have to admit that you had me discover this website through your contest. My initial reaction was that it was kind of revolutionary, and that it would, as you mentioned, hurt agencies.

    After mulling it over for a few days, and discussing with collegues, here are my conclusions.
    – This service will definitely serve a purpose, and small companies will surely benefit from it.
    – On the other hand, I do not agree that agencies will be affected in any way by this service. Companies such as yours simply do not have the budget to deal with graphic design agencies, and like you said, already deal with freelancers in most cases. Small independent graphic designers will be the ones who will now have to compete against designers from around the globe, something which they did not face before the web.

    I truly beleive that medium to large size businesses might use this service as some kind of test market, but will continue to rely on the true expertise of marcomm/design professionnals who understand their business and have the complete scope of the company’s communication strategy.

    • @Sebastien
      Since the beginning, I target Small and Medium Sized Enterprises with my blog. Like it or not, they represent approx 80% of our economy. Most of them do not have the budget to hire big agencies and big agencies do not want them as clients anyways… 😉 Yes, the web is changing things and in most cases, it does it in favor of smaller organizations. It helps them to get more competitive against the big guys.

      I agree with you that big agencies dealing with major clients will not be hurt in the short term by such services. Why? As you said their graphic design services are part of a broader service package that includes communication strategies, integrated marketing tactics and so on so forth. However, they cannot afford to ignore the growth of such services. It will inevitably put pressure on their service fees. In Quebec, I always feel there is a 2-3 year delay in the adoption of web/techno stuff. If you look at the press coverage 99designs had in the past few years in USA and Australia http://99designs.com/press you can hardly imagine than a US based agency is not aware of 99designs.

      I was surprised to receive disguised complaints of Quebec-based freelance graphic designers who said that we were not encouraging local designers. That is not true. I want the best talent at the best price. And, unfortunately, high price does not necessarily means higher quality whether you deal with agencies nor freelancers. If you are talented enough to compete globally in your field, just submit your proposal. We’ll consider it. If I would be a talented freelance graphic designer, I would participate in such online contests. Think about it, you win 1 contest like that per week and you earn more than if you had work you ass off in an agency for a full week.

      As most agencies deal with freelancers to get things done (I know they also have their own designers but freelancers are a reality for big agencies…), the growth of services like 99designs represent a threat for them in the long run: The truly talented graphic designers will compete globally on their own and win contests all over the globe. Then the agencies will be stucked with the average designers or they will have to pay the talented designers more to compete against the pay check they can get by participating in such contests on a weekly basis.

  2. « you win 1 contest like that per week and you earn more than if you had work you ass off in an agency for a full week. » I’m sorry, but how do you expect ANYONE to live on an average of 300$ a week?

  3. This is disgusting.

    But I’m quite happy to see your South Shore logo is bland and generic (link here http://bit.ly/9jJHO8 ). You probably like it the way it is. Good for you. Some companies are comfortable in being / targeting the average.

    Quote :
    « I cannot understand why you would want to pay a premium when you can get the same product or service for a fraction of the price… »

    a) Same service ? Yes. But certainly not same result. yuck. Haha !
    b) Why pay premium ? Simply because you might just receive a premium logo in exchange.

    And shame on Origami.

  4. I think it’s important to specify that there is a middle ground between going to an advertising agency in a downtown office with a pool on the roof, and an all you can eat logo buffet on 99designs.

    There are plenty of small and medium sized graphic design studios who could do it for cheaper than big agencies, while still offering a much more personalized service than a website like 99designs can.

    A lot of work goes into creating a logo, it’s not just about choosing the right colors and the right font. There is research behind every great logo. There needs to be thought put into it, designers need to meet the clients to know their exact needs and goals. Services like this will most probably hurt the small and medium (80% of the economy, as you say) sized graphic design studios, rather than the big agencies.

    • I agree with you. I have used an exaggerated language to make sure you would understand. This is sarcasm. I am with you 100% with the middle ground option and this is why Origami was part of the game since the beginning of the project. It is a small studio of highly talented graphic designers.

  5. One last thing: « The truly talented graphic designers will compete globally on their own and win contests all over the globe. »

    So we should be hoping the worldwide competition drops prices so every designer can work for 5$/h?

  6. On the long run, this will kill the business (or what’s left). I agree we have to be up to date and adapt with new internet potentials, but with fees dropping instead of going up (uhg, inflation, cost of living?), how will it be possible to keep the job healthy?

    Honestly it’s a good idea, but why not keep the price to it’s logical value? Is the community so desperate? Come on, when will be the days when you will find a engineer via crowdsourcing willing to do a building or a bridge for 1000$ just to be recognize??! It will never happen!

    Why, because it’s creative, it has to always go lower and lower? After all, the money business puts on a logo (well, branding and the whole process, now called vector logo one hour exercise) are business expenses. Don’t they have accountant to do their tax work? It’s part deductible!

    Same thing happens to photographers. Corporate bosses can afford good semi-pro cameras and are fan of istockphoto. They told me if I won’t do the job for 100$ they will hire their nephew. So be it, hire the nephew. Next thing you know, the boss calls me the day after and ask me how come the picture didn’t came out right? Well, I charge for that, not for the camera, but for that expertise.

    I need a strong coffee here….Now we have to educate client and we will not be paid for it.

  7. I would really love to do crowd sourcing for marketing. Marketing could be a major expense in promoting a business. Why pay a premium for that?

    Talking like that about graphic design only demonstrates how weak is your knowledge about real brand strategy and the proheminent role that graphic design plays in it.

    Do you think that by crowd sourcing your business contracts that your rights will be fully protected? It is the exact same for graphic design.

    I dare you to publish my post.

  8. @Luce, @Martin, @Nicolas, @Agent Illustrateur, @Patrick
    Je suis présentement en vacances à l’extérieur du pays mais je me suis trouvé une connection internet pour vous répondre sur ce « vieux » billet qui semble créer des flammèches dans la communauté de design du Québec.

    Je tiens à vous remercier d’avoir pris le temps de laisser votre trace ici. Même si le ton de vos messages est plutôt raide à mon égard, il me fait plaisir de les publier car je crois que le vrai débat face à ce genre de pratique n’a jamais eu lieu. Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas à ce que cette publication dans Grafika anime autant les passions. Je remercie Mélanie Rudel-Tessier qui a eu le « guts » de le publier. Honnêtement, dans mon communiqué, j’aurais pu dire que le logo a été créé par Origami et faire totalement abstraction du fait que nous avions utiliser 99 Designs en milieu de processus afin d’explorer un maximum de possibilités créatives EN RESPECTANT UN BUDGET défini. En marketing de PME, il faut apprendre à faire beaucoup avec peu. Malheureusement, je ne disposais pas de 100k ni même de 50k pour explorer diverses avenues et je ne suis pas une exception…

    C’est cette notion de respect de budget qui m’a amené à considérer 99 Designs. Je pense que malgré le meilleur brief, la création d’une identité visuelle demeure un projet très abstrait. Or, afin de mieux cerner ce que l’on aime et ce qu’on aime pas SANS DÉPENSER SANS COMPTER POUR L’EXPLORATION, nous avons convenu de tenter un projet avec 99 Designs. On a pris le premium package à 795$US. À ce moment, une première phase d’exploration venait d’être complétée avec Origami et nous ne nous entendions pas pour la suite. On cherchait des pistes de design intéressantes sans compromettre le budget global du projet. Je me serais senti mal d’avoir finalisé le logo sans le sentiment d’avoir explorer toutes les avenues envisageables compte tenu de notre situation spécifique. L’utilisation de 99 designs nous a par exemple permis de faire consensus sur le type de police idéal, le nombre de couleurs, type de picto, etc Nous étions par la suite mieux outillé en tant que client, afin de discuter avec les designers graphiques chez Origami et de mieux définir nos besoins et nos attentes. Par la suite, nous avons pu minimiser le nombres d’itérations avec Origami. Malgré cela, le design développé par Origami est unique et simplement inspiré de ce qui nous avait plu parmi les centaines de designs produits par crowd sourcing via 99 designs. C’est une création de Origami à 100%. Ils auraient pu trouver l’inspiration partout mais on leur a fourni ce qui nous plaisait via 99 designs.

    Personnellement, je trouvais notre approche originale, efficace et économiquement viable. Il est vrai que c’est non-orthodoxe mais il faut tenter et expérimenter dans la vie. Ce n’est pas en préservant le statu-quo que l’on avance et que l’on s’assure d’un avenir plus rose.

    En ce sens, je trouve l’argumentaire de la SDGQ plutôt peu convaincant et même décevant. http://www.grafika.com/article.aspx?id=33698 Je trouve qu’il ne fait pas honneur à la profession de designer graphique En levant les barricades devant cette pratique, la SDGQ ne fait rien pour solutionner le problème. Elle ne fait que mettre la poussière sous le tapis… Essayer de discréditer la menace provenant du web au lieu de tenter de faire la preuve que les designers graphiques d’ici proposent quelque chose de tellement unique et un rapport qualité-prix incomparable me fait penser aux musiciens qui s’affichaient contre le téléchargement (se mettre la tête dans le sable) au lieu de s’attaquer au vrai problème: comment garder notre modèle d’affaires viable dans un environnement en constante mouvance.

    Pourquoi un designer indépendant de talent ne pourrait pas tenter sa chance sur 99 designs et obtenir du succès à l’échelle mondiale?

    On peut ne pas être d’accord avec ces nouvelles méthodes mais de jouer à l’autruche ne fera rien contre ce phénomène. Le web a révolutionné la vente des produits et services aux consommateurs et il bouleversera les pratiques d’affaires en b2b qu’on le veuille ou non. L’adaptation demeure selon moi un gage de survie à long terme.

    Au plaisir de vous lire!

  9. N’importe quoi. À tous les niveaux.

    a) « Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas à ce que cette publication dans Grafika anime autant les passions. Je remercie Mélanie Rudel-Tessier qui a eu le « guts » de le publier. »
    — Ha Ha. Là c’est toi qui joue à l’autruche. Quand un billet se termine par «Pour nous faire part de vos commentaires, cliquez ici.» c’est qu’Infopresse s’attend à des commentaires et veut bien les récupérer. C’était évident (et même eux l’ont prévu) que ce sujet allait créer de l’animosité. (lien http://bit.ly/9jJHO8 )

    b) À plusieurs reprises, tu te vantes d’avoir respecté le budget. Bravo, mais cet argument tu dois surtout le répéter à ton client. Pas aux créateurs. Ça n’impressionnera personne ici. Des projets géniaux pour pas cher, ça existe. Tu ne disposais pas de 100k ou même de 50K ? Est-ce que ça devrait surprendre quelqu’un ? Aucun de mes clients ne dispose de ce genre de budget.

    c) Si c’est une création 100% d’Origami (avec inspiration crowdsourcing), ça n’a vraiment pas été clair dans l’article Grafika. Je les imagine aujourd’hui, à ce mordre les doigts. Pauvre eux.

    d) Oui, l’argumentaire de la SDGQ est faible.

    e) «Pourquoi un designer indépendant de talent ne pourrait pas tenter sa chance sur 99 designs et obtenir du succès à l’échelle mondiale?»
    — Parce que le designer de talent a tout intérêt à développer sa clientèle et sa création à l’extérieur du cirque du crowdsourcing. Aucun de ces designers là ne pourra être reconnu comme un grand designer. J’imagine les rires quand il montre ses créations à rabais. C’est peut-être une plateforme de lancement pour designers amateurs, mais certainement pas pour designers de talents.

    Autrement dit : les meilleurs designers ne se trouvent pas sur 99designs.

    • @Martin
      Concernant ton point a), je dois t’avouer bien sincèrement que j’ai partagé mon processus avec Grafika de façon candide et transparente sans savoir que ca allait ouvrir une canne de vers avec Infopresse et la SDGQ. Je l’ai fait dans le seul et unique but de partager mon expérience dans le but d’aider les designers graphiques et les entreprises.

      Quand tu dis à b) que « je dois répéter l’argumentaire du budget à mon client » eh bien, c’est moi le client. Malheureusement, quand je deal avec des créateurs, comme tu dis, ce paramètre semble souvent évacué aux dépens de la sacro-sainte créativité, unicité ou originalité.

      c) Tu as raison que l’article de Grafika n’était pas clair sur cet aspect. à mon retour de vacances, je vais contacter Origami afin qu’ils puissent partager leur point vue face à cet expérience ici ou sur Grafika.

      d)Je ne crois pas que le crowdsourcing soit un cirque comme tu dis. Comme dans tout, il y a de la junk, je ne peux pas dire le contraire mais il y a aussi des bons designers d’Argentine, des USA, de France, d’Australie qui ont participé à mes concours et nous avons échangé de facon très professionelle via 99 Designs. Il faut savoir faire la part des choses. Depuis plusieurs années, je travaillais avec Origami pour mes besoins en design graphique, je compte bien continuer de travailler avec eux mais je ne fermerai pas la porte à 99 Designs pour de l’exploration pure ou des petits projets ponctuels. Je pense que l’on peut trouver des designers talentueux sur 99 Designs. Il faut savoir filtrer ce que l’on recoit.

      Merci de ton intervention.

  10. Cher Étienne,

    Point par point:
     » En marketing de PME, il faut apprendre à faire beaucoup avec peu. Malheureusement, je ne disposais pas de 100k ni même de 50k pour explorer diverses avenues et je ne suis pas une exception… »

    Dans l’économie québécoise des PME, il y a de petites (et très bonnes) agences de design qui sont très compétitives dans leurs tarifs, qui ne possèdent ni réceptionniste refaite, ni machine à espresso. Ces boîtes, regroupements et ces indépendants (dont je fais partie, ainsi que la grande majorité des designers au Québec) auraient été plus qu’aptes à t’aider.

    Donc l’argument du budget, selon moi, ne tient pas du tout.

     » Je pense que malgré le meilleur brief, la création d’une identité visuelle demeure un projet très abstrait. Or, afin de mieux cerner ce que l’on aime et ce qu’on aime pas SANS DÉPENSER SANS COMPTER POUR L’EXPLORATION, nous avons convenu de tenter un projet avec 99 Designs. »

    Ah bon? dans ma réalité lorsque j’ai reçu ou créé un excellent brief de design, j’ai toujours été en mesure d’arriver à un résultat dont le client était non seulement content, mais très fier. Peut-être est-ce en lien avec notre méthodologie éprouvée depuis 10 ans qui implique le client à chaque étape, et le fait que nous faisons une études stratégique de positionnement, des moodboards et des interviews avant de même procéder à la moindre courbe de bézier mais je peux te dire qu’après avoir travaillé avec nous, un client comprends toujours mieux comment se passe le processus de création d’un logo. Et ce, sans les tarifs prohibitifs des grosses agences. Sommes-nous uniques& Absolument pas! Il suffit de faire un peu de recherche et de se tenir un peu au courant de ce qui se passe dans le monde du design graphique, d’aller à quelques conférence et voilà, le tour est joué. À mon sens ça doit valoir environ 799$ annuellement… mais on a ensuite un vraie compréhension du métier de designer, on a peut-être même entamé des dialogues avec des designers; bref, on s’est éduqué. Il me semble que le marketing et le design sont tellement proche, pourquoi ne pas plutôt choisir d’investir dans des relations et dans une vraie compréhension du processus, plutôt que de tout « bypasser » cela, de prendre (à mon humble avis) une approche paresseuse? oui, notre métier peut parfois sembler abstrait, mais si tu fais affaire avec des designers qui ont le sens des affaires et qui savent expliquer, crois-moi: tu ne seras jamais déçu du résultat et la facture ne sera pas mamouthesque.

    D’autre part, par rapport à « dépenser sans compter pour l’exploration »… encore une fois: c’est ce que nous faisons dans la vie, explorer, pour arriver à un résultat. Ne pas payer pour ça, c’est comme aller dans un restaurant et ne pas vouloir payer pour l’expérience du chef, ou pire, de payer seulement si tu as aimé ça, après avoir tout mangé jusqu’à la dernière miette.

    « Personnellement, je trouvais notre approche originale, efficace et économiquement viable. Il est vrai que c’est non-orthodoxe mais il faut tenter et expérimenter dans la vie. Ce n’est pas en préservant le statu-quo que l’on avance et que l’on s’assure d’un avenir plus rose. »

    Il me semble que l’innovation ne se trouve pas dans un espace où les pratiques professionnelles et déontologiques sont évacuées. Il me semble que l’innovation se situerait plus au niveau d’être un bon client et de désirer créer une relation à long terme avec un designer. Je ne vois pas ce en quoi la pratique que du décrit est innovante… elle est simplement facile pour toi. dans notre communauté, elle est nocive et n’importe quel designer digne de ce nom refuser toujours de s’y prêter. À la SDGQ nous sommes entre autre les gardiens du respect de notre profession. Je t’engage à lire jusqu’au bout les différents codes de déonto mis en ligne et à réfléchir sur le pourquoi de ces codes. Je serais ravie d’en discuter avec toi.

    « Pourquoi un designer indépendant de talent ne pourrait pas tenter sa chance sur 99 designs et obtenir du succès à l’échelle mondiale? »

    Parce qu’un bon designer sait que son travail a une vraie valeur stratégique et créative pour une entreprise et que son travail doit être rémunéré à sa juste valeur, tout comme le tien. N’est-ce pas? Nous ne sommes pas des vendeurs à commissions mais des professionnels.

    • Très bon argumentaire Luce!

      J’ajouterais que le crowd sourcing ne fait que laisser les clients avec des logos totalement générique qui manque autant de personnalité et de profondeur que les photos provenant d’une banque d’images.

      La raison première de la création d’un logo est la différenciation. Le crowd sourcing est incapable de répondre convenablement à cette nécessité.

      • @Patrick, @Luce et tous les autres designers graphiques que j’ai pu offenser avec ce billet et sa diffusion sur Grafika,
        je tiens simplement à vous dire que j’ai beaucoup de respect pour votre profession et que je ne suis pas le « gros méchant client qui ne comprend pas la valeur du travail artistique d’un designer graphique ». Au contraire, mon objectif en partageant cette expérience avec les gens de Grafika visait surtout à illustrer que peu importe le secteur, l’industrie dans laquelle on évolue, le web fait disparaitre les frontières géographiques. Tout comme les secteurs plus traditionnels qui ont été durement touchés par la concurrence en provenance des pays émergents, le secteur des services est en train de vivre des changements profonds. Dans le domaine des services de graphisme, la concurrence qui était jadis 100% locale est désormais mondiale. C’est une tendance qui est difficile à renverser. Il semble qu’au Québec, on soit les derniers à être frappés par cette vague pour des raisons que j’ignore. De l’ignorer ou, de tenter de la combattre est selon moi futile.

        Par contre, je dois vous avouer que vous apportez des arguments intéressants et ils m’interpellent en tant que gestionnaire marketing oeuvrant avec des budgets restreints. Par conséquent, je prend l’engagement de vous contacter lors de mes prochains projets de design graphique. Même si vous êtes ici sur mon blogue perso, je vous joins mon courriel au travail afin que vous puissiez me faire part de votre intérêt à éventuellement travailler avec moi: echabot@southshore.ca.

        Même si certains d’entre vous avez tenter de me dépeindre comme un sans coeur qui ne respecte pas la communauté des designers graphiques québécois, il me ferait plaisir de discuter avec vous des mes futurs projets avant de les soumettre à 99 Designs…. 😉

  11. Une entreprise comme South Shore aurait tout intérêt à revoir (et à prendre au sérieux) son positionnement stratégique, tant au niveau du branding que des produits offerts, pour mieux faire face à la concurrence mondiale.

    Il n’y a rien qui fait en sorte que votre entreprise

    se distingue vraiment des autres. Vous êtes carrément perdus dans un « red ocean ». Si un de vos arguments premiers est le prix, vous serez sortis du marché par le prix. C’est précisément pour ces raisons que le domaine manufacturier du mobilier s’est effondré au Québec.

    Je suis, en plus d’avoir mon propre bureau en stratégies de développement de produits et de communication graphiques, président de l’association des designers industriels du Canada. Nous faisons la promotion du design, pas comme art, mais comme moteur de développement économique. Il y a plusieurs études qui prouvent les bénéfices financiers à intégrer le design comme élément fondamental de la stratégie d’affaires des entreprises.

    Le design n’est pas une dépense. C’est un investissement qui rapporte. C’est certain qu’il existe de mauvais designers, comme il y a des mauvais comptables. Une chose est certaine, si c’est le prix qui motive votre choix, ce sera toujours une dépense, voir une perte.

    • Et j’oubliais, l’argument du trop petit budget ne tient pas la route pour une entreprise qui a un chiffre d’affaires annuel de près de 100M $. La plupart des entreprises manufacturières québécoises ont d’excellents vendeurs qui pourraient vendre des frigos aux eskimos et qui se transforment très souvent en directeurs du msrketing improvisés. Sans connaissances aucunes, ils affirment ne pas avoir besoin de ça (le design) pour vendre les produits (plutôts ordinaires voir des « copy cats ») de l’entreprise. Leur argument: Ça fait « x » années que l’on procède comme ça et ça marche. Ils ne veulent pas voir que le design, le vrai, structuré et méthodique, ferait décupler le pouvoir de persuasion de l’équipe de vente.

  12. Si vous vouliez montrer que l’offre de 99 Designs a du mérite, vous aurez mieux fait de laisser transparaître ses atouts simplement, sans omissions stratégiques (il existe bien sur d’autres choix entres les pigistes trop occupés et les grosses agences qui chargent trop cher), sans exaggérations (50k-100k n’est pas le budget moyen d’un mandat de branding), et sans généralisations douteuses (il est difficile de maintenir que 99 Designs offre le « même produit ou service » qu’une agence « à une fraction du prix », vous savez pertinemment que l’offre n’est pas du tout la même).

    Avec un peu plus de rigueur, votre billet et vos commentaires subséquents auraient pu être d’autant plus convaincants, de par leur sincérité et leur objectivité. À présent, ça sent le publi-reportage à plein nez. Drôle de choix d’approche.

  13. Je viens de publier ce commentaire sur le blogue oeil pour oeil de la SDGQ…
    Intéressant.

    « Je viens de recevoir sur mon fil Twitter ce concours de design lancé par TIVO http://bit.ly/ayb0fL Hmm TIVO, c’est pas une roulotte à patates frites cela et il font appel à 99 Designs. Sans doute parce qu’il souhaitent exploiter sans scrupules des pauvres petits enfants gribouillant sur leur laptop dans les pays sous développés.

    Autre point ici: Ce pseudo-debat sur le spec-work, crowdsourcing, appellons-le comme on voudra, démontre le retard du Québec par rapport aux tendances mondiales en matière de web. Un débat similaire a eu lieu aux USA il y a un an et ce n’était pas le premier.
    http://www.wired.com/epicenter/2009/03/is-crowdsourcin/

    Voici les conseils fort pertinents de Jeremiah Owyang (expert reconnu et respecté à l’emploi de Forrester Research) donnés aux designers graphiques en décembre 2008 à ce sujet:
    http://www.web-strategist.com/blog/2008/12/13/designers-why-spec-work-is-not-going-away-how-you-should-respond/

    La lecture de ces articles vient confirmer que de durcir la position face au crowdsourcing dénote plus de la panique que de la stratégie durable à long terme. »

  14. Ce commentaire laissé par Monsieur Nelu Wolfensohn, Professeur titulaire au Programme de design graphique de l’École de design de l’UQAM, sur le blogue de la SDGQ résume de façon fort éloquente l’état d’esprit et l’attitude à adopter face aux changements qui frappent la profession de Designer Graphique. http://oeilpouroeil.ca/1398-travail-speculatif.opo#comment-22561

    Je me permets de le copier dans son intégralité ici car il résume ma pensée. Il est d’autant plus crédible que n’importe quel commentaire que j’aurais pu ajouter car il provient d’un professionnel du milieu. J’ajouterais même, s’adapter n’est plus suffisant, il faut savoir s’adapter rapidement. On parle plus d’agilité selon moi.

    « Les guildes corporatistes qui râlent et se lamentent, tout en essayant de revenir au passé, n’y peuvent rien!

    Les frontières du design graphique, de la photographie, de la création de film et de vidéo, de la musique, etc. se sont effondrées avec la révolution technologique. Depuis belle lurette, la production artistique s’est démocratisée, les spécificités se sont estompées et les terrains de chasse des certains métiers, si jalousement gardés par le passé, sont devenus aujourd’hui des jardins publics accessibles à tous.

    Interdire l’accès du marché aux milliers de graphistes autoproclamés — dont certains, croyez-moi, ont plus de potentiel et de talent que bien de « professionnels » — est non seulement illusoire, mais totalement impossible, car on ne réglemente pas le métier du design graphique comme on le fait avec l’architecture, l’ingénierie ou la médecine.

    L’État balise une activité professionnelle seulement quand elle peut mettre en danger la sécurité publique. Et, à ce que je sache, ce critère ne s’applique pas à la nôtre…

    Il n’y aura donc pas une réglementation imposée, privilégiant les membres des associations, car ni le droit, ni les utilisateurs/clients, ni les lois de la concurrence ne l’accepteront jamais. Le design graphique mondialisé et bon marché est là pour pour de bon!

    LA solution (préconisée depuis deux siècles par le bon vieux Charles D.) est pourtant simple : pour survivre, nos créateurs devront mieux faire!

    Suffit, la complaisance, le manque d’une critique objective et les caresses allant dans le sens du poil! Place au design graphique intelligent, réfléchi et cohérent, donnant la prépondérance au contenu d’idées sur l’aspect formel du projet! Place à la connaissance et à la maîtrise d’une bonne culture générale (histoire, économie, sociologie, littérature, philosophie, technologies)! Place aux échanges d’opinions et à la collaboration interdisciplinaire! Place à l’ouverture sur le monde!

    Dans cette optique, le rôle formateur des institutions d’enseignement reste crucial. Les objectifs : bien analyser et bien préparer les enjeux à venir; mieux structurer et mieux transmettre les savoirs; cultiver — mais sans complaisance — l’originalité et la créativité; encourager une saine compétition entre les étudiants, et — très important — faire germer le désir d’un engagement social et culturel du designer.

    Pour y arriver, les écoles de design devront se réinventer constamment. La nôtre ne doit pas faire exception… »

    Nelu Wolfensohn
    Professeur titulaire
    Programme de design graphique
    École de design de l’UQAM

  15. The pressure wil get bigger with this new logo design service launched by 99 designs today. Check the email I received from them:

    As a past customer of 99designs.com, we have special news to share with you – 99designs has just launched a new Logo Store!

    Sourcing a professional logo has never been faster, easier, and cheaper with 4,500+ quality logos to choose from for just $99.

    Buying a logo is as easy as 1-2-3:

    1. You choose the logo you like best
    2. We customize the logo with your business name 3. Within 24 hours, it’s ready!

    No need to write a creative brief. No need to rate designs or give feedback. Simply pick a design and it’s yours!

    With our usual 100% Money Back Guarantee, this really is a guaranteed risk-free, easy way to get yourself a quality logo.

    Click the link below to start browsing the 99designs logo store:

    http://99designs.com/logo-design/store

    If you need any help, just reply to this email – we’re here to help!

    Cheers,

    Jason
    99designs.com

  16. Ping : Combien devrait coûter un nouveau logo corporatif comme celui récemment dévoilé par Astral Média? « Blogue d'Etienne Chabot/ Etienne Chabot's Blog

  17. Ping : 99 Designs remporte le prix Webby du meilleur site de crowdsourcing. Autre preuve que les chiens aboient, la caravane passe « Blogue d'Etienne Chabot/ Etienne Chabot's Blog

  18. Dear author,

    do you do your job for free? Do you finish your product, whatever it may be and hope to be picked among 300 other sorry asses like yours? I mean, do you go to a restaurant and after having a steak decide if it’s good enough to pay for it. Or have a fence producer to make it, install it and let you decide if you like it? In a week, two or couple of months, or never.

    And that « talented designers around the globe » bullshit. Especially the talent part. You can bet your ass that designer’s time spent on your project is measured in seconds. Why? Because those guys have to produce a couple of dozens of such crap a day to raise their chance of winning at any of these « contests ». Yeah, it’s really a chance, since rarely the best thing wins. Most of the customers wouldn’t know good logo from bad to save their lives. The page you pasted into your text with « solutions » to your brief: every single entry there is done in two secs by a total amateur. It’s visible even at this shrunk size. But you wouldn’t know. If you look a bit at those proposals I’m sure in a while you’ll realize that you could be a designer! in your spare time. (Shit, if only you could figure out where’s that button that changes fonts.)

    You don’t hire a designer based on chat, you check out the portfolio, if you see quality work, you make a contract with a chosen creative and work from there. Don’t give me that bullshit « I don’t know what to expect ». Also, do YOUR customers pay for your coffee machine and vacation? You bet. And they should, you work for them.
    99designs is made for people like you – no clear vision of what they need, and cheapskates, of course. If you can’t explain your needs to one professional (who paid for school, expensive mac, software etc), I’m sure you can’t to a bunch of daytime plumbers (with respect to all professions) and evening designers. Those guys don’t think of your thing. They just don’t have the time. They just shoot and hope you will « like » it. Or you, your wife, aunt and dog giving stars getting all excited of how many people in India and Pakistan are willing to work for a hundred bucks, and thinking: shit, design SHOULD be this cheap, anyone can do it!

    NO SPEC!

    • Dear SB (BTW SB is like « anonymous » to me…),

      You do not have enough courage to write such a rant and put a signature to it? Poor you. You need to have the courage of your opinion!

      I should not have published your comment since you are using inappropriate language and you are insulting me. In fact it does not fit with my blog comment policy. But still, you took the time to write down these few paragraphs and you seem to have a different opinion than mine. This is fine. It is just sad that the tone and the words you had chosen completely undermine the essence of what could have been interpreted as a decent point of view.

  19. Thanks for publishing, not much traffic anyways 😉

    Your full name means nothing to me. I don’t know you. Same with mine for you. What, you need to google me? I really don’t think it’s nearly as important as my point.

    The lingo correctness: You truly are a slave of form, or just using it when you need a shield. I’m human and expressive at that. People like you bore the shit out of everyone. And no amount of foul language can undermine the essence of my point for a person who looks beyond the surface.

    Check out the 1976 movie Network if you haven’t (yeah: I’m a human being god damn it, my life has value!) That speech is as relevant now as it was then.

    On the subject. It’s simple.

    It’s not for you to LIKE some piece of commercial work. You should like it if it works (increases sales, recognition/whatever). Not the other way around – that it should work if you like it.

    If we take a deeper look, it doesn’t really matter what it looks like as long as it’s decent – and if you pump enough money into promoting/repeating it – it WILL become recognizable. For a while at least, unless you back it up with a (relatively) good service/product.

    You think Nike is a great logo? Thousands of Nikes are being turned down at crowdsourcing sites by people like you every day. They just haven’t been literally carved into your mind (by cunning suggestions that the product will somehow make you happy if you buy it) to the point you think it’s great.

    So when you work with someone who designs something for you (and you chose that person based on a number of previous creations that _do work_) please let them decide on form, color etc for you. Because they know what means what, what evokes what and what are the psychological/unconscious impacts certain form or color has on people it’s presented to.

    Do you roll under your car with your mechanic to make suggestions on how he should do certain things? Sure you don’t, because you think you don’t know enough on the subject to do so. (Note that when I say « you » I don’t think of you personally. Just everyone who thinks the way you do. That stands for my previous post too.)

    Yet when it comes to, say, graphic design, you seem to meddle into everything without hesitation. You respect the goddamn mechanic’s or a cook’s opinion and expertise more than a designer’s, why is that? I’m really asking that, I really want a straight answer.

    Maybe it’s a mess that designers have brought on themselves by being soft so they don’t lose the gig. Or aren’t articulate enough to explain why things should be as they made them. Or they went down to the point that they just do what the boss tells them to do so they can move on to another ignorant s.o.b. with money.
    Luckily, there are still really successful/honest ones who let go of such clients without looking back.

    So, what’s your argument on my two posts? Really, on the subject. Not personal remarks on my identity or language. Those you can send to my email if you feel that strong about them.

    Cheers,

    sb

    • Dear SB,
      May be my full name does not ring a bell and that is quite normal. I do not pretend to be a celebrity and I do not want to. Traffic wise, it may not be high but it certainly better than no blog at all. Regarding you identity, I think you are just a poor moron in his basement googling « spec work » or « 99 Designs » and trying to spread your rants on all web site that do not share your views. That is sad. I guess that is how you ended up on my « not-so-popular » blog…

      Anyway, I hope that sending nasty comments like you do has a somewhat therapeutic effect on you and that, when you leave your basement to go outside in the real life, not hidden behind a virtual identity, you are a little bit more sane with the people you encounter.

      Anyway, that is it for me. I have no time to waste with pricks like you. You already made me waste too much time reading you crappy comments. I have nothing more to add. All my arguments were in my post.

      Have a nice day!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s